27
March
Jeudi matin les élèves de la classe de CM se sont déplacés à vélo jusqu'à la plage de St Pierre Loperec pour leur projet AME (Aires Marines Educatives).

Arrivés sur le site, une fois les vélos posés, les élèves ont pu profiter d'un petit moment face à la mer avant de travailler avec les étudiants de Kerplouz.
Une fois que les étudiants se sont présentés, deux groupes ont été faits afin de commencer les ateliers.
Le premier atelier consistait à expliquer pourquoi l'érosion était présente sur la plage de St Pierre. Les élèves ont pu travailler sur les éléments présents sur notre plage : la mer, le sable, le vent, les plantes (les oyats),les blocos et les ganivelles.

Le deuxième atelier permettait aux élèves de comprendre l'importance des blocos et des ganivelles, protecteurs de la dune. Pour ce faire, trois expériences ont été réalisées :
- un élève remplaçait le vent lorsque soufflant en direction de la dune, avec et sans ganivelle
- un élève remplaçait la mer lorsque celle-ci était à marée haute, avec et sans ganivelle
- un élève remplaçait les personnes qui piétinent la dune, avec et sans ganivelle

Le troisième jeu consistait en un béret. L'adulte avait entre ses mains des cartes avec des éléments présents sur la plage (les racines, les mouettes, les oyats, les coquillages...). Il donnait le nom de l'élément avec sa photo et le numéro à partir. Le numéro appelé devait donc se rendre le plus rapidement possible et récupérer la carte demandée en premier.


L'activité suivante était un premier bilan concernant ce qui avait été travaillé jusqu'à présent. Les élèves devaient déposer une carte d'un élément participant à l'érosion sur la maquette créée sur la plage.

Un petit moment de charades a ensuite été proposé aux élèves, toujours sur le thème de l'érosion.

Enfin, pour clore la matinée, une atelier autour de la création de panneaux par trinômes a été mis en place. Le thème : "Sensibiliser les promeneurs, les usagers de la plage, et ce, dans le but de protéger la dune".

Photos
Photos (43)

No comment yet